Comment réaliser un cloisonnement pour séparer des espaces ?

Publié le : 13 février 20235 mins de lecture

Lorsque vous souhaitez construire une maison, il est important de réaliser un cloisonnement afin de séparer les pièces du logement. C’est une étape incontournable qui permet à la fois d’obtenir des pièces séparées avec une certaine intimité. Mais comment réaliser un cloisonnement ? Dans la suite de cet article, nous verrons pas à pas comment séparer des espaces à l’aide de murs porteurs et de matériaux isolants.

Liste des matériaux nécessaires pour le cloisonnement

Les murs porteurs permettent de cloisonner vos intérieurs tout en conservant une structure solide et économisant l’espace. Ils sont constitués de matériaux qui offrent également une isolation thermique et acoustique. Pensez alors aux plaques de placo-plâtre, aux panneaux alvéolaires et aux panneaux de particules, toutes substances isolantes permettant de réaliser des cloisons entre les différentes pièces de votre habitat. N’oubliez pas de prévoir les éléments décoratifs, tels que les plinthes et les plaques moulurées, qui viennent apporter une touche d’esthétisme à votre intérieur.

Définition des différents types de cloisonnement

Plusieurs méthodes sont possibles pour cloisonner ses intérieurs. Voici les trois principaux types.

Cloisonnements en murs maçonnés

Les murs à briques sont les formes de mur les plus résistantes et les plus durables. Néanmoins, leur intégration peut s’avérer plus difficile et plus compliquée que les méthodes citées ci-dessous. La mise en place des fondations sera plus longue et il vous faudra beaucoup plus de temps que pour les autres méthodes comme la toiture d’un bâtiment par exemple.

Cloisonnements en placo-plâtre

Le cloisonnement en placo-plâtre est très pratique et ne nécessite pas de gros travaux. Il offre une qualité insonorisante de bon niveau. Les cloisons isolent très bien des sons extérieurs, mais aussi des sons intérieurs.

Cloisonnements en panneaux alvéolaires

Le cloisonnement en panneaux alvéolaires est un système rapide et économique, mais il ne permet pas une bonne isolation phonique entre les pièces. En effet, les panneaux alvéolaires sont très faciles à monter, mais ces systèmes isolent peu des bruits.

Montage d’une cloison en placo-plâtre

Placer des plaques de plâtre est très simple. Vous pouvez le faire vous-même, car aucune connaissance en bricolage n’est nécessaire. La seule difficulté réside dans l’utilisation des outils de découpe et de fixation spécifiques au matériau. Découvrez comment installer une cloison en placo-plâtre en une après-midi !

Préparation du sol et du mur

Au préalable, vous devrez préparer le sol et le mur. Il est important de bien les nettoyer, d’enlever les éventuels matériaux pouvant endommager les plaques de placo-plâtre et de protéger le mur et le sol avec des matériaux absorbants tels qu’une feutrine.

Découpage des plaques de placo-plâtre

Dès que les plaques sont prêtes, commencez par les découper. Vous aurez besoin d’un cutter spécifique, qui permet de découper les contours des plaques. Les coins devront ensuite être coupés à l’aide d’une scie sauteuse et les textures et rainures, à l’aide d’une scie sabre.

Installation des ferrures pc

Pour fixer les plaques de placo-plâtres, vous devez avoir des ferrures qui les maintiendront. Certaines seront à placer sur le sol et d’autres contre le mur. Pour cela, fourbissez les ferrures afin qu’elles soient faciles à installer et fixez-les aux murs et/ou au sol à l’aide des vis et des chevilles adaptées.

Fixation des plaques de placo-plâtre sur les ferrures

Une fois que les ferrures sont installées, vous devez les visser et il faut vérifier que les plaques sont correctement alignées au niveau des coins. Vous pourrez ensuite apposer les plaques sur les ferrures à l’aide des vis. Il est important d’utiliser une perceuse à percussion pour faciliter le forage et enfin, pour des cloisons plus robustes, vous pouvez utiliser des vis autotaraudeuses.

Jointure de la cloison

Pour finir, introduisez du joint en mousse dans tous les espaces entre les plaques de placo-plâtre et les ferrures. Utilisez un pistolet et une mousse polyuréthane pour cela. Enfin, pour lisser le tout, appliquez de la laine à jointure et une peinture adaptée. Une fois ces étapes réalisées, vous pouvez maintenant profiter d’une cloison en plaque de placo-plâtre solidement montée.

Plan du site